- Blog de Madeleine de Grandmaison – Elections régionales Martinique - http://www.madeleinedegrandmaison.com -

AFRIQUE – CARAIBE – PACIFIQUE

Posted By madeleine On 20 février 2009 @ 17 h 10 min In Ecologie & Environnement,L'europe,Non classé | No Comments

Madeleine de Grandmaison, 3ème Vice Présidente de l ‘Assemblée Paritaire Parlementaire /UE a participé au mois
de Novembre 2008 à la dernière session de l’APP, réunie en Papouasie Nouvelle Guinée.

Dans le contexte d’inquiétude et d’incertitude lié d’une part à la refondation des termes de l’aide au et d’autre part à la crise financière mondiale, ce sommet fut l’occasion d’une mise sur la table des problèmes actuels ainsi que des tentatives de réflexion pour dégager des perspectives d’avenir favorables.

Au cours de cette conférence, au nom du groupe de la gauche unitaire européenne(GUE/NGL), Madeleine de Grandmaison est intervenue à de multiples reprises sur les aspects qui lui semblaient essentiels. Dans le débat sur la crise financière, la Députée a souligné la nécessité de prendre la mesure d’une crise globale se déclinant en crise financière, crise alimentaire mondiale et crise climatique.

Après avoir insisté sur la nature systémique de ces crises, elle a insisté sur la nécessité d’une remise en cause des conceptions actuelles du progrès et du développement qui aggravent les inégalités, dégradent la planète et précipitent le monde vers une impasse certaine.
Pour la députée du groupe GUE/NGL cette crise qui est une crise de civilisation appelle des remises en cause fondamentales.

Madeleine de Grandmaison est également intervenue dans la discussion sur le changement climatique. Elle a souligné
que les petits états insulaires du pacifique, des caraïbes et de l’océan indien sont les principaux concernées par
les impacts multiples du réchauffement planétaire.Elle a appelé à des efforts plus soutenus pour aider les
pays ACP et notamment les petits états insulaires en développement à mettre en oeuvre des actions d’adaptation.

Sur les politiques de réduction d’émissions de gaz à effet de serre, Madeleine de Grandmaison a souligné que bien que victimes de la pollution causée par les pays industrialisés, les îles ACP pouvaient se montrer exemplaires par le développement des énergies renouvelables. Dans le contexte
de crise énergétique et d’ultra dépendance de ces îles, elle a exprimé l’idée que ce choix pouvait être, au delà de la
contribution qu’elle peut représenter aux efforts mondiaux de réduction de CO2, une réponse à des problématiques de
développement interne. Elle a appelé l’ à accroitre les échanges et les transferts de technologies
adaptés en ce sens en tenant compte de l’état d’évolution du pays aidé et de son savoir faire.
La députée du Groupe GUE/NGL s’est aussi inquiétée des effets du changement climatique sur l’agriculture au sein de pays déjà affectés par la crise alimentaire.

Au cours de ce sommet, la députée de l’Outremer
a été particulièrement active sur le rapport concernant
le travail des enfants. Elle a plaidé auprès de l’APP pour que soit établi au niveau de l’Union européenne une liste noire des entreprises et multinationales qui ont recours au travail des enfants. Elle a également, en déposant des
amendements en ce sens, demandé que les entreprises qui avaient recours a de telles pratiques soient financièrement
sanctionnées.
Après débat, les propositions de Madeleine de Grandmaison ont été pour grande partie adoptées par l’Assemblée.


Article printed from Blog de Madeleine de Grandmaison – Elections régionales Martinique: http://www.madeleinedegrandmaison.com

URL to article: http://www.madeleinedegrandmaison.com/afrique-caraibe-pacifique/

Copyright © 2009 Madeleine de Grandmaison. Tous droits réservés.