- Blog de Madeleine de Grandmaison – Elections régionales Martinique - http://www.madeleinedegrandmaison.com -

Madeleine de Grandmaison, un investissement sans compter dans sa mission.

Posted By madeleine On 31 mai 2009 @ 19 h 56 min In Interventions politiques,L'europe,Les femmes et la politique,Martinique et développement,Philosophie politique | No Comments

web_portraitIl y a une vérité qu’il faut rétablir car je ne tolérerais pas plus longtemps que cette campagne de diffamation soit poursuivie à mon égard.

55,88 % de temps de présence au Parlement Européen, dit-on ! C’est absolument faux

La réalité, la voici :

72 % de temps de présence en sessions plénières.

87 % de temps de présence lors des sessions de l’Assemblée Paritaire Union Européenne (UE) – Afrique Caraïbe Pacifique (ACP), sachant qu’une de ces nombreuses missions s’est déroulée en pleine période de session plénière.

C’est dans un mandat de 18 mois, ma participation à :

  • Une mission d’observation électorale en Angola (peu de Députés prennent ce risque).
  • Au Forum Mondial de l’Eau en Espagne (Saragosse au titre de Parlementaire)
  • A la rencontre au Guyana avec les Députés du Ou en Papouasie-Nouvelle Guinée avec les parlementaires africains pour discuter des .

Ce sont mes déplacements en Nouvelle-Calédonie et à la Réunion ou en Guyane pour rencontrer les citoyens de ma circonscription répartis sur 3 océans (je suis la seule à l’avoir fait) !

Plus que ça, c’est tout le cœur que j’ai mis dans mon mandat pour représenter l’Outre mer et la défendre avec détermination, telle une femme du pays debout, fière de ses racines et aux aguets pour le peuple qui lui traduit sa confiance. C’est aussi mon équipe qui a travaillé pour en permanence sur tous les sujets à Bruxelles, à Strasbourg, à Paris, à la Réunion, dans la Caraïbe.

Je souhaite aussi publiquement dire que lorsque je suis présente en plénière, je le suis pleinement, contrairement à la large majorité des Députés.
Quand je dis pleinement, je veux dire par là que je suis assise à ma place, dans l’hémicycle et que je suis attentivement la plus grande partie des débats afin de savoir pourquoi je vote. Beaucoup de Députés, ne sont dans l’hémicycle que pour voter et restent la plupart du temps dans leur bureau.
Moi, j’ai fais le choix d’être dans l’hémicycle, à l’écoute, car je sais que vous m’avez envoyée au Parlement pour être vos oreilles, vos yeux et votre voix.

Je veux aussi, si nous voulons entrer dans la culture du chiffre – puisque c’est bien de cela dont il s’agit – que vous fassiez le compte des lois indignes pour l’Humanité, la dignité, le respect que le PPE (le parti de droite, majoritaire au Parlement Européen) avec à certains moments la complicité du Parti Socialiste Européen ont fait passer durant cette mandature !

• Lois sur l’immigration, qui ordonne le retour des immigrés clandestins qui ont risqué leur vie pour venir chercher un avenir meilleur ; au lieu que nous fassions naître des solutions dignes pour leur intégration ;

• Lois sur le temps de travail : Doit-on accepter que 65 heures de travail par semaine soit une prérogative satisfaisante pour les employés ?

• Lois sur la libéralisation des services, qui sont venues démanteler les services publics et qui menacent aujourd’hui les systèmes de santé ;

• Signature des Accords de Partenariat Economique entre l’UE et le CARIFORUM qui ne font pas de place pour l’intégration de nos îles dans l’espace caribéen, et qui nous rend vulnérables à la mondialisation et à la compétition avec les grands pays européens dans notre propre espace de vie géographique. Alors qu’aurait pu être négocié en notre faveur une intégration dans l’espace caribéen dans le cadre d’un partenariat gagnant-gagnant et dans un esprit de Co-développement.

Voilà la vérité.

Jamais je n’ai bradé nos intérêt, jamais je n’ai manqué l’occasion de discuter et de m’impliquer, de me battre à chaque fois qu’un sujet venait à nous concerner (pollution des sols, changement climatique, développement, Accords de Partenariat Economique avec le CARIFORUM, stratégie européenne pour les Régions Ultrapériphériques, gestion de l’eau, taxes carbones sur les transports aériens, partenariat avec les PTOM, …). Vous me connaissez tous depuis longtemps et ce droit de réponse me donne aussi le droit de rappeler la devise qu’Aimé CESAIRE m’a enseigné et qui a toujours guidé mon action politique :

« Ma bouche sera la bouche de ceux qui n’ont pas de bouche, ma voix, la liberté de celles qui s’affaissent au cachot du désespoir ».


Article printed from Blog de Madeleine de Grandmaison – Elections régionales Martinique: http://www.madeleinedegrandmaison.com

URL to article: http://www.madeleinedegrandmaison.com/droit-reponse/

Copyright © 2009 Madeleine de Grandmaison. Tous droits réservés.