Madeleine de Grandmaison

Député Européenne,
Vice Présidente du Conseil Régional de Martinique,
Présidente du Comité Martiniquais du Tourisme,
Présidente du Comité de Bassin de Martinique.

Accueil >

Message aux Martiniquais

Message aux Martiniquais

Imprimer ce billet
Recommander cet Article
le Vendredi 12 mars 2010
de madeleine

vote1

Electrices, Electeurs, Chers Compatriotes, Chers Amis,

C’est Madeleine de Grandmaison qui s’adresse à vous.

Je conduis la liste « RDM – Alliance pour Développer la Martinique » dans le cadre des élections régionales du 14 mars prochain.

Je réponds ainsi, avec la plus grande détermination, à l’appel que m’ont adressé les responsables et les militants du Rassemblement Démocratique pour la Martinique, mais également à l’appel de nombre de Martiniquaises et de Martiniquais.

Notre Martinique, vous le savez, connaît une situation économique et sociale particulièrement difficile, aggravée par les effets de la crise internationale.

C’est une situation dont nous subissons les conséquences au quotidien.

Trop de Martiniquais sont au chômage !

Trop de Martiniquais vivent en dessous du seuil de pauvreté !

Trop d’entreprises sont en difficulté ! Un trop grand nombre d’entre elles disparaissent, plongeant des familles entières dans la précarité et le désespoir.

Dans ce contexte particulier, je vous propose, avec l’équipe « RDM-Alliance pour développer la Martinique », d’atteindre deux objectifs ambitieux et réalistes pour que notre Martinique retrouve un nouvel élan.

Le premier objectif, c’est la mise en place d’une plate-forme d’urgence répondant aux préoccupations quotidiennes des martiniquais et des martiniquaises.

A travers cette plate forme, nous veillerons à répondre :

l’urgence entreprise en mettant en place un dispositif exceptionnel d’aides conçus par secteur d’activité en difficulté, en concertation avec les organisations professionnelles (BTP et tourisme en priorité) ;

À l’urgence vie chère

En organisant avec les associations de consommateur une cellule régionale de contrôle de prix,

en créant 1 000 logements sociaux par an, c’est possible,

et en renforçant les dispositifs d’aide aux familles dans les domaines du transport, des frais scolaires etc…

A l’urgence emploi

En accordant pour les jeunes de moins de 30 ans une aide direct de 20000 €par emploi sur deux ans et une aide de 15000 € par emploi, pendant deux ans, pour les femmes.

A l’urgence sécurité

En faisant de la Martinique un pôle d’excellence sur le traitement des catastrophes naturelles.

    • Le deuxième objectif que je vous propose d’initier avec l’équipe « RDM-Alliance pour développer la Martinique », c’est de Projeter un pays cohérent.
      • Projeter un pays cohérent dans son aménagement avec des pôles d’activités autours desquels s’organise la vie.
      • Des pôles répartis de façon équilibrée sur tout le territoire. Nous veillerons à valoriser les atouts de toutes les zones géographiques (Nord-Centre-Sud-Est-Ouest) de la Martinique, par une idée innovante pour dynamiser les communes et booster l’emploi de proximité, et cette idée, c’est le défi : « Une Commune-Un projet ».
      • Projeter un pays cohérent dans son insertion régionale, parce que notre double appartenance à l’Europe et à la zone Caraïbe est un atout considérable qu’il nous appartient d’exploiter avec intelligence. Pour cela nous mettrons en place une Agence de Coopération Martinique-Caraibe-Europe.
      • Projeter un pays cohérent dans son organisation politique et administrative. Nous nous attacherons à préparer la mise en œuvre, dans les meilleurs délais, de la Collectivité unique. Nous le ferons dans la concertation. Nous le ferons en étroite collaboration, bien sûr, avec le Conseil général et nous le ferons dans le respect des intérêts de tous les employés des deux collectivités actuelles.
      • Il s’agit là, en tout état de cause, de répondre à la volonté exprimée par les Martiniquais au mois de janvier et de créer les conditions institutionnelles d’une plus grande efficacité des politiques mises en œuvre sur notre territoire.

Je propose dès 2010 une grande concertation des acteurs socio-économiques et des citoyens pour recréer la confiance et aboutir à un contrat social : condition d’un contrat de progrès sur 3 ans.

Voilà  donc, pour l’essentiel, les propositions que je porte au nom de la liste « RDM-Alliance pour développer la Martinique ». Ce sont des propositions qui tiennent compte à la fois des attentes immédiates des Martiniquais et de la nécessité de promouvoir un véritable développement durable de la Martinique.

Ce sont des propositions concrètes et réalistes.

C’est pourquoi nous nous préoccupons des ressources à mobiliser pour assurer leur mise en œuvre.

Et, pour cela, à côté des dispositifs habituels qu’il faut renforcer quand cela est possible et nécessaire, nous avons proposé de lancer un grand emprunt martiniquais à échéance de remboursement fixe et à taux avantageux pour la région Martinique et pour les Martiniquais.

Un emprunt qui va permettre de mobiliser l’épargne des Martiniquais au service du développement de la Martinique.

Un emprunt qui pourra, par exemple, permettre de financer une relance de la politique du logement, de garantir certaines opérations menées par des opérateurs privés, de verser des aides aux porteurs de projets et de financer toute une série d’autres chantiers à déterminer en concertation avec le monde socio-économique.

Martiniquaises, Martiniquais, Chers Compatriotes,

Je mets mes compétences et mon expérience des politiques publiques au service des intérêts de la Martinique.

Avec les élus, avec les associations, avec les syndicats, avec les entreprises, avec les travailleurs martiniquais, avec toutes les forces vives de notre pays,

Je suis prête à favoriser :

    • des conditions de vie décentes pour les familles martiniquaises, les personnes âgées et les personnes handicapées,

Je suis prête à défendre :

    • les ressources naturelles et le littoral de la Martinique,

Je suis prête à assurer :

    • le développement équilibré de toutes les communes de la Martinique, parce que toutes les communes doivent bénéficier du développement et prendre part, sans exclusive, au progrès et à l’essor de notre société

Je suis prête à assurer :

    • la promotion du patrimoine culturel comme l’une des bases de l’économie du Tourisme ;

Je suis prête à contribuer :

- à la valorisation des atouts de la Martinique auprès des instances nationales, caribéennes et européennes.

Je suis une femme de dialogue et de concertation.

Je suis décidée à créer les conditions de la confiance nécessaire à toute véritable dynamique de développement.

Avec mes colistiers, avec vous, au coude à coude, tous ensemble, nous pouvons construire une Martinique qui aille véritablement de l’avant !

Le dimanche 14 mars, votez et faites voter massivement, en toute confiance, pour la liste « RDM-Alliance pour développer la Martinique » conduite par Madeleine de Grandmaison !

Réagir à "

Message aux Martiniquais

"