- Blog de Madeleine de Grandmaison – Elections régionales Martinique - http://www.madeleinedegrandmaison.com -

Les Accords de Partenariats Economiques Cariforum Union Européenne

Posted By madeleine On 25 février 2009 @ 16 h 17 min In Interventions politiques,L'europe,Martinique et développement,Non classé | No Comments

Du 24 au 27 février à Georgetown – Guyana, s’est tenue la 3e Réunion Régionale de l’Assemblée Parlementaire Paritaire ACP-UE : Caraïbes

Au moment même où les îles françaises de l’ étaient engagées dans une lutte sociale empreintes de désespoir, malgré une intervention importante de l’Union Européenne dans les Régions Ultra Périphériques et singulièrement dans les DOM, nos économies sont fragiles et aujourd’hui, les populations sont révoltées devant la cherté de la vie et la baisse significative des salaires.

Les interventions de l’Europe (fonds structurels) sont sensés gommer l’impact des handicaps structurels qui définissent la notion d’Ultrapériphicité.

Posons-nous la question !
Handicaps par rapport à quoi ? Et par rapport à qui ?
- L’éloignement ! par rapport aux anciennes métropoles et par rapport à l’Europe. Mais beaucoup de RUP sont au cœur de bassins de vie : huit heures d’avion de la France pour les RUP de l’Atlantique, mais pour la Martinique par exemple, elle est à :
1h 30 d’avion de la Barbade
¼ d’heure de Sainte Lucie
3 heures de Cuba
2 heures d’Haïti et j’en passe…
- Exiguïté du marché ! Ces RUP sont parmi 35 millions d’habitants
40 Pays diversement riches étalés sur 2.64 millions de Km²

- Dépendance vis à vis d’un petit nombre de produits :
C’est le résultat de siècles d’agriculture orientée, et de rente, tournée vers la satisfaction des métropoles respectives.
- Relief et climat difficiles : c’est le lot de nombre de pays qui se sont pourtant développés.
- Arrivons au commerce : un commerce de tout temps marqué par le sceau de l’exclusif : commercer avec sa métropole ! relation verticale, un transport sous pavillon exclusif (monopole), aujourd’hui le fret vers les RUP est parmi les plus chers du monde.
- Ultra-Periphérique face au Cariforum : Pourquoi pas dans ce bassin caraïbéens : un marché intra régional ?
Pourquoi pas une ouverture du ciel et un transport aérien fluide ? De la Martinique, j’ai mis 3 heures, escales comprises à arriver ici, à Georgetown. Je mettrai 22 h à y retourner.
Voilà la réalité !!

Au moment où la Commission Européenne a le souci de sortir les Caraïbes dans leur retard de développement et établit avec cet ensemble des Accords de Partenariat Economique ayant pour objectifs :
• La libération des échanges
• L’ouverture des marchés
• L’intégration régionale
Les Régions Ultra Périphériques caraïbéens ne sont pris en compte que pour devenir une partie du marché ouvert au CARIFORUM.

C’était, c’est le moment de réduire tous les handicaps structurels des RUP de la Caraïbe, de faciliter leur intégration dans leur ensemble naturel, de faire jouer la complémentarité des économies, la libre circulation des personnes et des biens.
Le moment de promouvoir la culture dialogue entre les peuples, la formation, la coopération, l’échange des services, la gestion en commun de l’écosystème marin, bien commun aux caraïbéens, le moment de faire tomber la barrière des langues ! et que les Régions Ultra Périphériques puissent voler de leurs propres ailes et s’engager dans un rapport gagnant-gagnant pour la Caraïbe, pour l’Europe, et pour eux, en ayant alors la capacité d’exploiter leurs richesses et atouts.

J’ai lu les APE en français. Il n’est pas nommé une fois les mots RUP ou Martinique, Guadeloupe, Guyane. J’ai vu la carte de la Caraïbe les illustrant, les situant, même pas comme repère, ne sont nommés Martinique, Guadeloupe, Guyane sur ces cartes. L’européen ayant en main cette carte et ces accords, ne saura pas que géographiquement là se trouvent ces trois pays, dont un qui est loin d’être une île, la Guyane.

Maintenant que je dise aux caraïbéens et Guyanais, de ne pas voir de notre part une attaque, un grief envers eux, mais de constater qu’une fois de plus, nous sommes pris en otage par le commerce international et que de ce fait, nous risquons de passer à côté d’un rendez-vous, celui du Co-Développement.

Guyana, le 24 février 2009


Article printed from Blog de Madeleine de Grandmaison – Elections régionales Martinique: http://www.madeleinedegrandmaison.com

URL to article: http://www.madeleinedegrandmaison.com/partenariats-economiques-cariforum-union-europeenne/

Copyright © 2009 Madeleine de Grandmaison. Tous droits réservés.