Madeleine de Grandmaison

Député Européenne,
Vice Présidente du Conseil Régional de Martinique,
Présidente du Comité Martiniquais du Tourisme,
Présidente du Comité de Bassin de Martinique.

Accueil > Mot clé:

Blog

Mes engagements

le Samedi 14 mars 2009
de Madeleine de Grandmaison

MES ENGAGEMENTS, CE QUE JE SUIS, CE QUE JE CROIS

Engagement d’une vie, engagement pour la vie

J‘ai eu le privilège de voir mes parents aller jusqu’au bout de leur vie après une vie de labeur et d’engagements, engagement familial, civique, spirituel. Cela suppose que j’ai reçu de l’amour , des repères, des exemples et la foi, foi dans la vie, foi dans l’humanité, la foi absolue en Dieu. J’ai développé tout au long de ma vie, ces différents éléments d’enseignement pour aujourd’hui me sentir sans forfanterie ni vanité, un être achevé et heureux de vivre.
Heureux de vivre, c’est pouvoir partager, être solidaire dans un idéal, soutenir l’individu, faire éclore l’adulte de l’enfant, faire avancer la collectivité, montrer ce que je peux de voie et plus largement servir la collectivité.

«Le mieux, c’est que la main gauche ne sache pas ce qu’a fait la main droite ». Aussi, je ne nommerai pas, je ne situerai pas ce qui relève de la sphère privée, de l’individu. Mais ma vie publique reflète tous mes engagements, tant mon intense activité associative, totalement bénévole à différents niveaux, que mes engagements écologiques et politiques. Autant de parti-pris encore en cours, car mon amour pour l’air, l’eau vive, la mer, l’arbre, les paysages, est pour moi une jouvence dont je ne me rassasie pas. Ces éléments me rendent le quotidien beau, je me sens dans « mon univers » et personne ne me gêne fondamentalement, car tout un chacun est de la création. C’est le tout qui fait le monde. La faune sauvage me passionne, faune de tous les milieux.

Mes rêves :

  • Mon rêve, découvrir le désert ;
  • Autre rêve, aller au Ghana, d’où mon intuition me dit, que vient mon père… autres rêves et ….autres rêves.

Il demeure que la misère du monde m’émeut. Je ne l’accepterai jamais, car elle est en grande partie « produit des hommes ».

Des projets :
J’en ai beaucoup fait de ma vie qui commence à être longue. Deux projets d’inégale importance, mais me tenant à cœur et pour lesquels je demande de l’aide, car ce ne peuvent être que des projets d’équipe :

1. Un Festival de musique Racine (blues, jazz, and Reggae) sur la route des habitations du Nord Martinique pour renouer avec « Convergence »

2. Une fondation « 5e élément, Femme et Développement ».

Au fil des jours nous apprendrons à nous connaître mieux : la musique que j’aime, les écrivains, le patrimoine… et vous bien des choses de vous qui me lisez et ensembles pourrions nous avancer chacun suivant son destin.

Mon pays,
Mon Dieu, permet que la terre et l’eau, l’air et les fruits de mon pays soient doux.
Mon Dieu permet que maisons et marchés, forêts et champs cultivés y prospèrent.
Mon Dieu, permets que toutes les vies et tous les coeurs des fils et filles de mon pays ne fassent qu’une seule et même vie, qu’un seul et même coeur.
Rabindranâth Tagore

Me connaitre

le Samedi 14 mars 2009
de Madeleine de Grandmaison

dscn0379-autre-taille

Madeleine JOUYE de GRANDMAISON est élue Conseillère Régionale de la Martinique depuis 1983.

Régulièrement réélue elle assume à ce jour la fonction de 5ème vice-présidente de l’Assemblée Régionale, au sein de laquelle elle présida successivement plusieurs Commissions:

  • Culture, Jeunesse et Sport
  • Tourisme – Vice présidente de l’ex-ARDTM (Agence Régionale de Développement Touristique de la Martinique)
  • Culture – Environnement
  • Culture Jeunesse, Vie Associative.

Aux élections Régionales de 2004, elle a conduit la liste « Convergence Martiniquaise » – Union de la gauche, et depuis novembre 2007, elle siège au parlement européen en tant que Députée.

Madeleine de GRANDMAISON se distingue notamment par son engagement dans le domaine de l’environnement et de l’eau. De par sa formation en Sciences de la Terre et de la vie, c’est tout naturellement qu’elle a fait de l’environnement son terrain privilégié d’intervention et d’action, aussi bien à la Martinique, (création et gestion de structures) que dans la Caraïbe (Association Caribéenne pour l’environnement, CCA 1986 – Association des Musées de la Caraïbe, membre fondateur, MAC – Coalition de l’Environnement de la Caraïbe de l’Est, ECCEA, dont elle est vice présidente).

Elle reçoit en 1992 au Venezuela le prestigieux Fred M. Packard AWARD de l’IUCN au titre des Parcs Naturels et Aires protégées.

Depuis 1996 elle est élue présidente du Comité de Bassin de la Martinique, (loi sur l’eau de 1992 appliquée aux DOM), assemblée composée de 33 membres, rassemblant les représentants de l’Etat, des Assemblées Politiques, les usagers de tous les secteurs, les associations de protection de la nature . Elle jouit de la qualité de « Partenaire Invité » du Conseil des Rivages Français d’Amérique.

Depuis elle a conduit l’élaboration du Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux de la Martinique (le SDAGE), véritable plan pour une gestion équilibrée de l’eau et des milieux à la Martinique, outil de gestion et d’organisation de l’eau pour la Martinique sur les 15 ans à venir.
De janvier 2004 à Juin 2007, elle a assuré la présidence du Réseau International des Organismes de Bassin,. Elle conduit la mise en oeuvre du SDAGE en synergie avec l’outil exécutif qu’est l’Office Départemental de l’Eau de la Martinique, ainsi que sa mise en conformité avec les exigences de la Directive Cadre Européenne (2000) sur l’eau.

Madeleine de GRANDMAISON, à la présidence du Comité Martiniquais du Tourisme, avec une large équipe, doit rénover l’image de la destination, redynamiser le secteur touristique et conduire un tourisme durable au bénéfice de l’économie martiniquaise.

Depuis 2006, elle est membre du Conseil National du Tourisme en tant que « Personnalité Qualifiée » au sein de la section Politiques Territoriales et Développement Durable.

Dans tous ses combats, Madeleine de GRANDMAISON n’a point oublié la cause des Femmes, et en 1998, elle a fait une proposition d’organisation des Femmes aux travers d’une association et d’un organe d’opinion; « Voix de Femmes », réactivée en 2004 et dessinant les contours d’une fondation : Femmes et Développement.
Elle est mariée et mère de 2 enfants.

C’est avec un réel état d’esprit de service et de contribution à la promotion de la Femme Martiniquaise, au développement harmonieux solidaire et durable de la Martinique, qu’elle exerce remarquablement et consciencieusement, depuis plus de 30 ans, toutes ses multiples fonctions et responsabilités.

Depuis octobre 2007 elle est députée européenne, succédant à Paul VERGES de la liste « Alliance pour l’Outre Mer ».
Son parcours émérite est reconnu et lui a valu de nombreuses distinctions :

  • Officier des Arts et de Lettres (1986)
  • Chevalier de l’Ordre National du Mérite (1990)
  • Prix du Mérite International Fred Packard pour les Parcs et Aires protégés(IUCN Union Mondiale pour la Conservation de la Nature) Caracas (1992)
  • Médaille d’argent de la Jeunesse et des Sports (janvier 2001)
  • Prix UK Heritage, French Heritage de l’ European Federation of Black Women Business, Londres (octobre 2003)
  • Palmes académiques ( septembre 2005)

Edito

le Lundi 16 février 2009
de Madeleine de Grandmaison

A une époque où la planète est considérée comme étant un grand village grâce à la technologie, la notion de voisinage s’est nécessairement élargie. Nous devons nous donner les moyens de mieux nous connaître, d’échanger sur ce que nous croyons, de partager nos connaissances avec nos « voisins » aussi loin puissent-ils être, et ainsi ensemble, faire évoluer ce monde dans le sens du meilleur.

Lire la suite de : Edito